L’alliance clé-cœur a été la première à présenter les noms de ses 60 candidats, samedi dernier. Mais cette liste n’est pas définitive. Paul Bérenger le confirme d’ailleurs à l’instant, durant son allocution à Bel-Air. « Kapav ena enn, de sanzman ki demin zot ava kone », a déclaré le leader du MMM à la foule présente au meeting qu’y tient l’alliance de l’unité et de la modernité.

Ce qui est acquis, pour l’heure, c’est qu’Abdallah Goolamallee est out à  Port-Louis Est et Maritime (no 3). Et que c’est Shakeel Mohamed qui le remplace.

D’autres changements sont à prévoir ailleurs. Jayshree Mohabeer ne sera pas candidate à Moka/Quartier-Militaire (no 8). Pratibha Bholah s’y retrouvera peut-être colistière d’Ashok Jugnauth et de Sanjeeven Permall.

A Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est (no 10), Rajendra Mungur n’aura finalement pas de ticket. A Bel-Air ce soir, la présence de Jim Seetaram n’est pas passée inaperçue. Ni le soutien très vocal de ses quelques partisans présents au meeting qui a lieu en ce moment.

Les mots utilisés par Ajay Gunness, lui-même candidat au no 10, à chaque fois qu’il fait référence aux personnes présentes sur l’estrade ne laissent d’ailleurs que peu de doute. Il ne dit pas « candidats » mais « candidats pressentis »

Photo : Shakeel Mohamed et Abdallah Goolamallee lors du meeting de l’alliance PTr-MMM à Roche-Bois, ce mardi 11 novembre.