Le controversé ancien directeur exécutif de la Tertiary Education Commission avait fait l’objet d’une question au Parlement, la semaine dernière. Le député Ravi Rutnah voulait connaître les termes du contrat d’Anand Kumar Bakshi. Depuis, la ministre Leela Devi Dookun Luchoomun a fait déposer le contrat du ressortissant indien à l’Assemblée nationale. On y apprend notamment que celui-ci percevait un salaire mensuel de Rs 144 000 ainsi qu’une allocation de Rs 56 000.

Le gouvernement avait décidé de ne pas renouveler le contrat de Bakshi fin février. Quelques jours plus tard, celui-ci avait tenté de quitter le pays, alors qu’une interdiction de quitter de territoire pesait sur lui. Ce qui lui avait valu d’être intercepté à l’aéroport SSR par la police. Anand Kumar Bakshi a été interrogé vendredi dernier par la Central Criminal Investigation Department. La police enquête dans le sillage d’une plainte pour complot et abus d’autorité déposée contre Bakshi en 2014.

Lisez le document ici.