Narghis Bundhun n’a pas sa langue dans sa poche. Pour elle, le principe de l’interdiction du mariage d’un enfant de moins de 16 ans est absolu. Aucune exception n’est permise à cette règle, explique-t-elle. En mettant en contexte des traditions passées.

Dans l’interview qu’elle accorde à ION News, l’avocate spécialisée dans le droit de la famille et auteure d’un mémoire sur le mariage religieux à Maurice explique le cadre légal qui entoure le mariage des mineurs à Maurice.

Notre interlocutrice en appelle aux parents et à la société à leurs responsabilités par rapport à un encadrement adéquat des enfants. Présidente d’une ONG s’occupant des enfants durant plus d’une décennie, Narghis Bundhun jette également un regard sévère sur les institutions qui ne prennent pas adéquatement en charge la question des grossesses précoces.

Si les lois existantes doivent être appliquées, l’avocate fonde aussi son espoir dans un Children’s Bill qui prend en compte la nécessité d’instaurer un cadre juridique plus adapté pour écouter des affaires impliquant des enfants.