« Différent dans le fond, la forme, le contenu, l’approche. C’est un Budget qui se démarquera des précédents », explique le Senior Advisor au ministre des Finances. Ne maniant pas la langue de bois, Gérard Sanspeur explique toutefois que « les ministres des finances aiment entretenir le mythe qu’ils préparent l’essentiel du Budget » alors que « 85% ou plus », précise-t-il, sont l’œuvre des fonctionnaires. Qu’on a enfin remis en valeur, se félicite le président du Board of Investment.

L’approche par rapport à l’économie et au Budget a changé, confirme Gérard Sanspeur. La nécessité de « dépolitiser » le processus budgétaire et la prise de décision sur les projets d’envergure comme Heritage City se traduit, selon lui, par une approche plus pragmatique. Ou la faisabilité et la mise en œuvre d’un projet sont évaluées avec minutie avant que le gouvernement ne s’engage à le concrétiser.