Ni Roshi Bhadain, ni Vishnu Lutchmeenaraidoo n’ont de circonstances atténuantes. Adil Ameer Meea, député de Port-Louis Maritime/Port-Louis Est (n3) n’entend ni sympathiser avec le ministre des Affaires étrangères, ni soutenir Roshi Bhadain. Il nie également toute tentative de rapprochement entre le ministre de la Bonne gouvernance et la direction mauve.

Sir Anerood Jugnauth, assure Meea, démontre son incapacité à gérer son équipe en laissant dégénérer une guerre intestine. La solution ? Pour Adil Ameer Meea, le MMM a désormais entièrement raison de dire que le pays est « mûr » pour des élections générales. Car selon lui, les électeurs qui ont porté l’Alliance Lepep au pouvoir « par défaut », en décembre 2014, « regrette désormais son choix ».

Évoquant son action comme parlementaire, Aadil Ameer Meea revient sur sa question sur les voyages de la Speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee. Allant jusqu’à la mettre au défi de donner les détails de ses factures de billets d’avion.