Pour Xavier Duval, le gouvernement est «schizophrène» car d’une part, il décide de contracter moins de prêts en dollars, voire de les rembourser prématurément. De l’autre, il avalise une ligne de crédit de USD 500 millions (Rs 17,5 milliards). Cette situation, explique Xavier Duval, fait courir au pays le risque de rembourser une somme bien supérieure à la somme initiale en roupies à cause des fluctuations à la hausse du dollar.

Commentant la conférence de presse du Premier ministre sur l’accord avec l’Inde, Duval dit avoir trouvé Pravind Jugnauth évasif sur l’avenir d’Agaléga. Le leader du PMSD estime ainsi que la piste d’atterrissage de 3 km qui sera construite dans l’île du Nord est bien trop longue. Et se demande, au passage, qui sera réellement en charge de l’aéroport et à quelles fins.