Follow Us On

Slider

Le communiqué tient en une ligne. L’Information and Communication Technologies Authority indique que Kailash Trilochun n’est plus son conseil légal.

Cette décision intervient deux jours après que le Premier ministre a annoncé, au Parlement, que l’homme de loi a touché quelque Rs 19 millions dans le cadre du procès intenté par Emtel à l’ICTA, entre autres défendeurs.

Hier, Nando Bodha a déclaré au Parlement que la Road Development Authority se passera désormais des services de Trilochun.

Contacté au téléphone, Sunjiv Soyjaudah, directeur exécutif de l’ICTA, s’est refusé à tout commentaire.

Photo d’arvhices

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News
[Vidéo] Bhadain : Le nouveau code de gouvernance d’entreprise régira aussi les corps parapublics

Le ministre de la Bonne gouvernance souhaite-t-il que d’autres institutions, autre que la Road Development Authority, cessent de retenir les...

Close