Congédiés fin décembre, six ex-salariés de la Tourism Authority dénoncent une « injustice ». Selon eux, cette décision aurait été prise par Ivan Collendavello, le nouveau ministre du Tourisme, car ces six employés seraient des proches du PMSD.

« S’ils ne voulaient pas renouveler nos contrats, ils auraient dû nous prévenir un mois avant. Or, ils nous ont mis au courant le dernier jour. » Explique Steeve Aza, le porte-parole des licenciés. Même si l’ancien superviseur clame haut et fort sa couleur politique, il insiste sur le fait qu’il est avant tout au service de la TA et du pays.