C’est une progression toujours bonne à prendre. Le classement mondial de la liberté de la presse 2015 fait passer Maurice de la 70e à la 68e place avec un score global de 27,69 points. Depuis 2007, le pays a dégringolé de plusieurs places passant de la 25e à la 70e. Avec sa 17e place, la Namibie est le seul pays africain à se classer parmi les 21 Etats où la liberté de la presse souffre le moins.

Habituée aux têtes de classement africains, Maurice n’est, par ailleurs, même pas dans le Top 10 des pays du continent en matière de liberté de la presse. En effet, le Ghana, le Cap Vert, l’Afrique du Sud, le Botswana, le Burkina Faso, le Niger, les Comores, la Mauritanie, le Malawi et Madagascar nous dépassent tous.

De «grandes» démocraties comme les Etats Unis (49e), l’Inde (136e) , la Grande Bretagne (34e) ou la France (38e) ne figurent pas dans cette partie du classement. Ils sont notamment dépassés par le Ghana (22e).

RSF, qui évalue l’état de la liberté de la presse dans 180 pays, classe toujours les pays scandinaves parmi les plus respectueuses. La Finlande, la Norvège et le Danemark occupent ainsi les trois premières places du classement. Le Turkménistan, La Corée du Nord et Érythrée ferment, eux, la marche.