Le processus de fusion de la National Commercial Bank (NCB) et la Mauritius Post and Cooperative Bank Ltd (MPCB) a déjà été entamé. La nouvelle banque Maubank Ltd, annoncée en septembre dernier, sera bien opérationnelle durant la première semaine de janvier 2016. C’est ce qu’a déclaré Vishnu Lutchmeenaraidoo au Parlement, ce mardi 17 novembre.

Entre-temps, un exercice a lieu afin de transférer les prêts garantis et les dépôts des deux banques à Maubank Ltd. Le montant définitif des actifs et des passifs à être transférés sera connu vers la fin de l’année. Le ministre des Finances ajoute que le gouvernement a dû injecter de gros volumes de capitaux propres afin que les banques continuent fonctionner normalement.

« La fusion de ces deux banques est un gros défi », avance Lutchmeenaraidoo. La MPCB et l’ex-Bramer Bank, poursuit-il, n’ont pu par le passé être gérés par de bonnes pratiques bancaires, dans le respect des principes de bonne gouvernance et de transparence. « Le pays connaît maintenant les conséquences de ces pratiques douteuses. » Le gouvernement, a de nouveau rappelé le ministre des Finances, a sauvegardé l’intérêt des déposants et sécurisé l’emploi de quelque 700 employés et toutes les parties prenantes des deux banques.

Le conseil d’administration de la Maubank n’a pas encore été constitué, a-t-il répondu à Kavi Ramano. Mais le sera en temps voulu. Le comité de direction de Maubank sera instauré dès que ce board sera mis en place. Dans l’intervalle, les boards de la MPCB et de la NCB continuer de fonctionner.

Lors des questions supplémentaires, Paul Bérenger a voulu savoir le montant déboursé par le gouvernement. « Rs 1,7 milliard a été injecté dans les deux banques », a répondu le ministre des Finances. Le gouvernement compte investir Rs 2 milliards de plus. Le député Reza Uteem a, quant à lui, voulu connaître les différents montants investis dans les deux banques. « Rs 700 millions dans la NCB et Rs 1 milliard dans la MPCB », a déclaré Vishnu Lutchmeenaraidoo.