«Rodrigues est devenu plus pauvre avec le passage de Serge Clair.» Le secrétaire général du Parti mauricien social-démocrate (PMSD), Mahmad Kodabaccus, qui n’a pas mâché ces mots envers le Chef commissaire de Rodrigues lors d’une conférence de presse à Port-Louis ce samedi.

Il estime que le leader de l’Organisation du peuple de Rodrigues (OPR) doit démissionner à l’instar de Roubina Jadoo-Jaunbocus et de Sanjeev Teeluckdharry, l’ex-ministre de l’Egalité des genres et l’ex-président adjoint de l’Assemblée nationale, qui ont été mis à l’index dans le rapport de la Commission d’enquête sur la drogue présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen.

Mahmad Khodabaccus a aussi été très critique envers le leader du Mouvement militant mauricien (MMM), Paul Bérenger, quand à sa prise de position sur le recensement ethnique que les Nations unies juge nécessaire à Maurice. «Aret anbet twa mem, koko», a-t-il lancé à l’égard de ce dernier, le traitant d’«hypocrite».