Les proches du skipper indien secouru lundi au sud de l’océan Indien préfèrent qu’il soit soigné en Australie plutôt qu’à Maurice. Commandant de la marine indienne, Abhilash Tomy participait dans la Golden Globe Race (GGR) et était en troisième position dans cette course partie des Sables-d’Olonne, en France, lorsque son voilier a été démâté après s’être retourné sur 360° en raison d’une grosse tempête vendredi.

Blessé au dos, ayant été surpris par le revirement de son voilier, Abhilash Tomy a été récupéré par le patrouilleur français L’Osiris qui l’a emmené sur l’île d’Amsterdam où se trouve une base française des zones économiques exclusives des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). La ministre indienne de la Défense, Nirmala Sitharaman, ayant annoncé qu’il sera dirigé vers Maurice à bord de la frégate indienne INS Satpura pour des soins, ses proches estiment qu’il serait plus judicieux qu’il soit transféré vers l’Australie.

Pourtant Perth est situé à 3 534 kilomètres de l’île d’Amsterdam et Port-Louis à 2 754 kilomètres. La HMAS Ballarat, une frégate australienne devant rallier la base Martin-de-Viviès, jeudi, les proches du commandant indien proposent qu’il soit hélitreuillé à bord et dirigé vers un centre de santé australien, étant donné que l’INS Satpura prendrait plus de temps pour rejoindre cette île et pour accoster à Port-Louis, indique le magazine indien The Week.

La Préfecture de La Réunion a cependant signalé après l’opération de L’Osiris que «dans un deuxième temps, la frégate australienne procédera au transfert du skipper blessé et de Gregor McGuckin sur la frégate et à leur rapatriement vers l’Australie. Cette solution garantit une prise en charge médicale lourde plus rapide qu’un transit de L’Osiris avec le marin blessé vers la Réunion». Gregor McGuckin est un deuxième participant au GGR qui a également rencontré un naufrage et qui a été secouru par L’Osiris.