Ils étaient une petite poignée dans les rues de Port-Louis ce matin. Réunis en mémoire du constable Darga et d’autres policiers décédés, comme lui, dans l’exercice de leurs fonctions. La marche pacifique, qui a réuni quelques dizaines de personnes, vient soutenir une pétition qui a d’ailleurs été déposée, au terme de la manifestation, au bureau du Premier ministre.

Les proches des familles de policiers suggèrent ainsi la mise en place d’une assurance appropriée pour les policiers en cas de blessure ou de décès et la révision de la risk allowance qu’ils perçoivent et de la loi se rapportant aux agressions sur des membres de la force policière. Le regroupement réclame également la possibilité pour les policiers de se syndiquer.