Réécrire les œuvres les plus lues de Shakespeare. En prose. Le tout signé de la plume d’auteurs contemporains renommés. C’est le pari fou du projet The Hogarth Shakespeare. Le tout dernier à s’y associer est le Norvégien Jo Nesbo. L’auteur de romans policiers – il a notamment créé la saga de l’inspecteur Harry Hole – s’attaquera à Macbeth.

« Cette histoire me tient à cœur car elle traite de questions avec lesquelles je me débats depuis que j’ai commencé à écrire », a confié l’ancien journaliste économique à la BBC. Jo Nesbo, qui a vendu quelque 20 millions de copies, prévient cependant : « Je ne tenterai pas de rendre justice à Shakespeare ou à l’histoire. J’écrirai ma propre histoire. »

Jo Nesbo©Stian_Andersen

Photo (via Jonesbo.com) : Le Norvégien Jo Nesbo, célebre auteur de polars, s’attaquera à la réécriture de « Macbeth ».

Le célèbre auteur, qui signe aussi de la littérature jeunesse, est le cinquième à rejoindre cet ambitieux projet. L’Américaine Anne Tyler, qui a gagné le prix Pulitzer, signera La mégère apprivoisée (The Taming of the Shrew). Jeannette Winterson retravaille Le Conte d’hiver (The Winter’s Tale). Cette romancière britannique est l’auteur du best-seller Oranges are not the only fruit.

Romancière, poète et critique renommée, Margaret Atwood a choisi, pour sa part, La Tempête (The Tempest). Howard Johnson est, comme la Canadienne, récipiendaire du Booker Prize. Le romancier britannique réécrira Le Marchand de Venise (The Merchant of Venice).

Comme pour les autres auteurs, sa version devrait être publiée en 2016 le 23 avril, date marquant les 400 ans de la mort du Barde. La sortie se fera simultanément sur format papier, digital et audio.

Image : Le tableau de Théodore Chassériau, « Le spectre de Banquo » (1854) montre le fantôme de Banquo qui revient hanter Macbeth.