Follow Us On

Slider

Certes, « tout récemment, il y a eu un manque de certains médicaments », concède le ministère de la Santé. Cependant, « les médicaments essentiels sont disponibles dans les hôpitaux et les centres de santé », affirme-t-il dans un communiqué. Pour pallier le manque, un comité a été mis en place au mois de juin afin d’« accélérer toutes les procédures » quant à l’approvisionnement en médicaments. Une partie a déjà été réceptionnée et d’autres devraient l’être sous peu. Un retour à la normale devrait donc intervenir assez vite, assure le ministère.

Entre-temps, le ministère compte acheter des médicaments sur le marché local et recourir à des substituts. Un comité indépendant se penche actuellement sur les procédures d’approvisionnement en médicaments, notamment pour identifier d’éventuelles irrégularités.

Le ministère précise également que l’Avastin utilisé à l’hôpital de Moka est « un produit original fabriqué par le laboratoire suisse Roche et non un générique ». De plus, les tests effectués le 26 mai dernier sur les injections utilisées à l’hôpital de Moka n’ont révélé « aucune contamination microbienne ».

Photo : Radio X Montréal

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News
[Vidéo] Ensam rencontre les habitants de Grand Gaube pour mieux cerner leurs besoins

Entrepreneuriat, artisanat, préservation de l’environnement et du patrimoine culturel. Voici quelques uns des thèmes abordés lors de la rencontre entre...

Close