Il y a une appréhension qui gagne les employés de la National Transport Corporation, affirme Hamrag Roy. Le président de la Transport Industry Workers’ Union estime qu’avec le Metro Express, les bus qui desserviront les gares auront des chauffeurs qui cumuleront la fonction de receveur. Ce qui causera inévitablement des pertes d’emploi affirme-t-il.

Radhakrishna Sadien estime que le ministre des Infrastructures publiques n’a encore rien fait pour rassurer les employés du secteur. Le président de la State and Other Employee’s Union déplore en effet que Nando Bodha n’a pas accepté les demandes répétées des travailleurs du secteur du transport public pour une grande réunion d’information et d’explication.