Le Premier ministre dit être arrivé à la conclusion que les Britanniques ne souhaitent pas restituer à Maurice la souveraineté de l’archipel des Chagos. Toutefois, sir Anerood Jugnauth dit espérer que le dialogue et la bonne foi primeront à partir du 9 novembre. C’est à la demande du gouvernement britannique que les deux pays discuteront à partir de ce mercredi afin de trouver une solution diplomatique. Si ce n’est pas le cas, prévient SAJ, Maurice présentera une motion devant les Nations unies en juin prochain pour pouvoir saisir la Cour internationale de justice au sujet de la souveraineté des Chagos.

Le Premier ministre ainsi que de nombreux Chagossiens participaient, ce jeudi 3 novembre, à une cérémonie marquant l’arrivée des exilés des Chagos à Maurice à partir de 1965. Olivier Bancoult, président du Chagossian Welfare Fund Board, a saisi l’occasion pour réclamer la dépolitisation du dossier des Chagos afin de rallier tout le pays derrière cette cause commune. Présents, ceux étant nés aux Chagos ont émis le souhait d’y vivre à nouveau.