Follow Us On

Slider

Gavin Glover explique que faute de preuves et après avoir concédé que son enquête n’est toujours pas bouclée, la police a dû consentir à la radiation des deux accusations provisoires contre Navin Ramgoolam. Celui-ci s’était rendu à la Cour de district de Curepipe, ce lundi 5 novembre, pour répondre des accusations provisoires dans l’affaire Dufry/Frydu et de l’argent retrouvé dans les coffres au domicile de l’ancien Premier ministre, le 6 février 2015.

Après avoir accepté la radiation des accusations de corruption et de complot à l’égard de son client dans le premier cas, Gavin Glover précise que la police s’est réservé le droit de recourir à de nouvelles accusations une fois son enquête bouclée. Navin Ramgoolam doit désormais s’expliquer au sujet de l’argent retrouvé chez lui. Son homme de loi explique que celui-ci sera de retour au Central Criminal Investigation Department pour un dernier interrogatoire dans les jours à venir. Glover affirme qu’à l’heure actuelle, la police ne détient aucune preuve susceptible d’incriminer son client en matière de blanchiment d’argent.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] La directrice du MES détaille la performance des derniers examens du CPE

Brenda Thanacoody-Soborun estime qu’avec 76,96% de réussite aux examens du Certificate of Primary Education (CPE), la performance des élèves de...

Close