Les arrivées touristiques à Maurice pour le mois d’août démontrent une hausse de 9,3% dans l’ensemble. Pour la période de janvier à août, la hausse globale est de 4% avec 838 397 arrivées comparées aux 872 217 arrivées pour la période similaire l’an dernier avec, cependant, un résultant négatif au niveau de deux marchés : la Chine et La Réunion.

Tandis que la Chine connaît une embellie de 9% pour le mois d’août comparé à l’an dernier, elle recule de 9,9% relativement aux huit premiers mois de 2017. 48 472 Chinois ont foulé le sol mauricien entre janvier et août 2017 en comparaison aux 53 793 durant la même période cette année.

Du côté des Réunionnais, une baisse de 7,7% est notable pour les huit premiers mois de l’année avec 92 959 visiteurs comparée aux 100 748 visiteurs l’an pour la même période en 2017. En août dernier, 10 467 touristes de l’île sœur ont fait le saut à Maurice alors que le chiffre est passé à 10 374 le mois dernier, ce qui représente une baisse de 0,9%.

Les autres marchés traditionnels se portent bien, avec 177 222 Français recensés entre janvier et août de cette année, ce qui équivaut à une hausse de 5,5%. Les arrivées d’Allemagne ont également le vent en poupe avec une hausse de 12,9% pour 75 376 visiteurs. Ce chiffre est quasiment comparable à ceux de l’Afrique du Sud avec 74 203 arrivées, soit une hausse de 13,2%.

L’Inde connaît une progression avec 63 112 arrivées, soit un résultat positif de 5,5% alors qu’un bond de 369,8% a été enregistré du côté de l’Arabie Saoudite avec 12 906 arrivées comparés aux 2 747 arrivées pour la même période, l’an dernier. Rien que pour le mois d’août, la hausse est de 411,8%, 3 716 Arabes ayant débarqué au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport comparé aux 726 touristes en août 2017.

Anil Gayan, le ministre du Tourisme, a annoncé une campagne promotionnelle en Arabie saoudite et il a, en juillet dernier, mené une mission à La Réunion face à la baisse de 9,1% durant les six premiers mois de l’année comparé à la même période l’année dernière. Il était à la tête d’une délégation composée du directeur de la Mauritius Tourism Promotion Authority, Arvin Bundhun, et d’un représentant de la compagnie nationale d’aviation, Donald Payen, auprès du président de la Région Réunion, Didier Robert, et le préfet Amaury de Saint-Quentin.