La sonnette d’alarme a été tirée il y a moins d’un an par le Deutscher Amateur Radio Club (DARC), le club des radio-amateurs allemands. Cette fois, c’est le US Coast Guard qui prend le relais. Elle indique que les ampoules à LED, productrices de parasites électriques, sont sources d’interférences pour les radios VHF et l’Automatic Identification System (AIS).

Le site spécialisé GCaptain révèle que les gardes-côtes américains ont reçu de nombreuses plaintes de membres d’équipages, de propriétaires de bateaux et autres au sujet de la mauvaise réception sur les fréquences VHF et l’AIS lorsqu’ils sont proches d’une source de lumière à diode. Un exercice de sauvetage a failli tourner à la catastrophe dans un port américain, le centre de contrôle ne pouvant entrer en contact avec un navire. Lequel avait également des difficultés avec son AIS.

Le DARC évoque, de son côté, l’interruption des services radio et la réception médiocre de la TNT. Il pointe du doigt les pays qui ignorent les réglementations applicables en matière d’interférences électromagnétiques (EMI) émises par les lampes à LED.

Photo : Shutterstock