Le super typhon Mangkhut qui a fait au moins 64 morts aux Philippines et plus de 200 blessés à Hong Kong a fait ses premiers morts en Chine. La télévision officielle chinoise CCTV a annoncé que le cyclone a fait deux morts dans la province de Guangdong où 2,37 millions d’habitants ont été évacués, des chantiers fermés et des milliers de bateaux invités à rentrer au port. Les écoles sont fermées jusqu’à mardi et tous les vols ainsi que les trains à grande vitesse ont été annulés.

Aux Philippines, la police a commencé à dénombrer les morts, notamment après la découverte de nouvelles victimes de glissements de terrain causés par les inondations dans l’île de Luçon, indique le quotidien britannique The Guardian. La province de Benguet semble la plus touchée avec 38 morts alors que 37 sont toujours portées manquantes. Une vingtaine de mineurs auraient également péri dans la ville de Baguio après que leur dortoir ait été enseveli.

L’île de Luçon qui est considérée comme le grenier des Philippines a également perdu ses plantations de riz, de légumes et de maïs à un mois des récoltes, ce qui aura un impact sur la vie de milliers d’agriculteurs. Au moins 250 000 habitants de l’île ont été affectés par le typhon Mangkhut, le 15e de l’année qui s’est abattu sur les Philippines. Mangkhut signifie mangoustan en thaïlandais, un fruit qui est également cultivé à Maurice.