Le syndicat des médecins généralistes du secteur public se dit soulagé du ralentissement de la propagation de la grippe AH1N1 dans le pays. Toutefois, celui-ci réclame de la vigilance, notamment en délocalisant les flu clinics dans davantage de lieux.

Les médecins disent, en revanche, s’inquiéter pour leur propre santé et demandent au ministère de leur fournir un «personal protection equipment» contre le virus.

La Medical and Health Officers Association (MHOA) émet également des doutes sur le système de rotation que le ministère de la Santé a mis en place. La MHOA s’inquiète, en effet, de l’absence de médecins spécialistes durant le service de nuit où seuls les généralistes assurent la permanence dans les hôpitaux et centres régionaux de soin.

Le syndicat a une réunion au ministère de la Santé, ce 12 juin, pour discuter du shift system.