Son procès s’ouvrira ce lundi 3 mars à Pretoria. Et l’affaire d’Oscar Pistorius aura sa chaîne TV dédiée, The Oscar Pistorius Trial Channel. La transmission à la télévision, mais aussi à la radio, permettra peut-être, selon le juge qui l’a autorisée, de déjouer les « perceptions négatives et non fondées » de la population à l’effet que « le système judiciaire [sud-africain] ménage les gens riches et célèbres alors qu’il est particulièrement dur avec les pauvres et les vulnérables ».

L’athlète sud-africain est jugé pour l’assassinat de sa petite amie Reeva Steenkamp. Il n’a pas nié être en cause dans la mort du mannequin, survenue le soir de la St-Valentin, l’année dernière. Il conteste, en revanche, la thèse de la préméditation. Préférant parler, lors d’un communiqué émis le 14 février dernier sur son site Web, de « terrible accident ».

oscar site web

Oscar Pistorius maintient avoir pris Reeva Steenkamp (photo) pour un cambrioleur ce soir-là. Les procureurs estiment, pour leur part, qu’il a délibérément tiré sur le top-model, qui était dans la salle de bains fermée, après une violente dispute.

reeva-steenkamp

Depuis qu’il a été libéré sous caution, Oscar Pistorius a évité les médias et de s’exprimer en public. En marge de l’ouverture de son procès, il demande aux utilisateurs de Twitter de suivre le compte @OscarHardTruth pour « de l’information factuelle ».

Entre 2004 et 2012, Pistorius est six fois médaillé d’or aux Jeux paralympiques. En 2012, il est le premier athlète paralympique à concourir auprès de « valides » lors des Jeux de Londres, sur le 400 mètres et le 4×400 m. Il a été surnommé le « Blade Runner » à cause de ses prothèses, des lames en carbone, qu’il porte pour courir.

Son procès devrait s’achever le 20 mars.

Source : The Guardian, CNN, Le Nouvel Obs