Follow Us On

Slider

Anooj Ramsurrun parti, c’est Bijaye Ramdenee qui a été appelé par l’Hôtel du gouvernement à le remplacer comme directeur général de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). Contrairement au premier, l’ex-président du conseil d’administration de la station de la radiotélévision nationale a été titularisé à ce poste et il compte mener à terme des réformes que lui-même a pilotées.

«La radio et la télé ont changé. Il faut offrir des formations adéquates au personnel. Sans ressources humaines, la MBC n’est rien», confie Bijaye Ramdenee à ION News. Il annonce également une remise à niveau des équipements de la station de Moka, «la technologie ayant également évolué», fait-il ressortir. Premode Neerunjun, Permanent Secretary au Prime minister’s Office, devrait le succéder comme président du conseil d’administration.

A l’instar de ses prédécesseurs durant ces deux dernières décennies, le nouveau directeur-général de la MBC annonce une amélioration du contenu du journal télévisé. De même que des chaînes thématiques. «Le multimédia est l’avenir de la télé. Tout le monde veut tout, tout de suite», déclare-t-il en indiquant que «beaucoup sera investi» dans le web, les multimédias et le transmedia.

Invité à réagir sur l’existence d’une pétition évoquant un «kreol bashing» au sein de la station, Bijaye Ramdenee estime que c’est «une tempête dans un verre d’eau». «Finn ena enn malentendu», clame celui qui est le 5e directeur-général de la MBC en l’espace de 55 mois.

A peine élu, le gouvernement de l’Alliance Lepep avait désigné Pritam Parmessur – un proche d’Anerood Jugnauth – comme patron de la station de radiotélévision nationale. Huit mois plus tard, il a été invité à plier bagages, le contenu du JT n’ayant pas évolué comparé à l’ère Ramgoolam.

Amoordalingum Pather, autre proche de Jugnauth père, avait été appelé à occuper le siège laissé vacant avant que Meckraj Baldowa, alors président du conseil d’administration, ne soit appelé à le remplacer. En mai 2017, ce proche de Jugnauth fils n’a pas bénéficié d’un renouvellement contrat et c’est son adjoint, Anooj Ramsurrun qui a été à occuper son fauteuil, à titre intérimaire.

Sous Meckraj Baldowa, la MBC a, entre autres, occulté des incidents opposant des habitants et la police sur ce qui allait être le tracé du Metro Express. Avec Anooj Ramsurrun, la démission de Vishnu Luthmeenaraidoo du gouvernement n’a obtenu que quelques minutes en fin de JT, la direction estimant que c’était un «faits divers».

C’est durant cette même période que le rapport du Département d’Etat américain sur le respect des droits de l’homme à Maurice a déploré la partialité de MBC envers le pouvoir. Sous la rubrique consacrée à la liberté de la presse, le rapport met en exergue les récriminations récurrentes de l’opposition qui accuse la station d’être à la botte du gouvernement.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in En continu, Main sliders, Slider_Actu
Jin Fei : L’Eden Garden Square terminé d’ici la fin du mois d’août

L’Eden Garden Culture and Entertainment Square sera fin prêt d’ici la fin du mois d’août. Ce qui ne l’empêchera pas...

Close