Le patron de la discothèque Xindix coincé avec du haschisch et du LSD

Le propriétaire de la discothèque Xindix a de nouveau été arrêté avec du haschisch. Sept mois après avoir été pris avec cinq grammes de cette drogue, une cinquantaine de psychotropes et Rs 150 000 en espèces dans un hôtel du Nord, Sharris Nath Sumputh a été appréhendé mardi soir par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de la Central Division avec 7 autres grammes ainsi qu’avec dix doses de LSD à son domicile, à la rue Barry, Curepipe. Son épouse, Emilie Karen Kolandavaloochetty, 25 ans, a également été interpellée dans le cadre de cette affaire.

Remis en liberté conditionnelle contre une caution de Rs 20 000 le vendredi 9 février, soit huit jours après son arrestation «pour drug dealing», Sharris Sumputh risque de se retrouver en détention préventive pendant un bon moment. A l’époque, l’Emergency Response Service (ERS) Special Squad l’a coincé dans un établissement hôtelier de Balaclava. Il était alors en compagnie de Jeeanesh Kumar Boyjoonauth, un Head Waiter, et de Chitresha Conhyea dans une chambre où 49 comprimés de Tramadol et 12 cachets de Nervigen ont aussi été découverts.