Follow Us On

Slider

L’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) a passé la plage publique de Flic-en-Flac au peigne fin en fin de semaine dernière, en vain. Ilaan Balao Gomez, l’IT Engineer espagnol interpellé par le mercredi 14 août après avoir purgé des boulettes d’héroïne sur place a révélé aux enquêteurs avoir dissimulé certaines d’entre elles dans le sable.

Le suspect de 42 ans a cependant indiqué avoir «oublié» où ils les avaient cachées, ce qui met l’Adsu dans une mauvaise passe. Les enquêteurs s’attendent donc à ce qu’un bon Samaritain les contacte si jamais il tombe sur ces boulettes qui valent plus de Rs 100 000 l’unité.

Sixième passeur à avoir été intercepté en l’espace de deux semaines, Ilaan Balao Gomez est cependant passé à travers les mailles du filet au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport (SSRIA) malgré les exercices de profilage en cours. Il a été arrêté le lendemain, s’étant vanté dans un restaurant de Flic-en-Flac avoir purgé de la drogue sur la plage.

Une boulette de 7,9 grammes d’une valeur de Rs 118 500 a été trouvée en sa possession. Après avoir rallié le Mozambique depuis le Cambodge avant de rejoindre Maurice après un passage par l’Afrique du Sud, il dit avoir purgé une trentaine de boulettes équivalentes à Rs 3,5 millions.

Ces boulettes, dit-il, ont déjà été livrées à ses contacts locaux contre une forte récompense.

Facebook Comments