Un bureau politique spécial des rouges a été convoqué pour 18h15 aujourd’hui. Cela alors qu’une troisième arrestation de Navin Ramgoolam, également leader du Parti travailliste, paraît fort probable. Selon un cadre du PTr, « il est temps de prendre certaines décisions ».

Réagissant à la deuxième arrestation de Navin Ramgoolam, Patrick Assirvaden avait affirmé que la police faisait preuve d’« acharnement ».

Photo : Navin Ramgoolam au quartier général du Parti travailliste, le 17 mai dernier, après sa libération sous caution.