Follow Us On

Slider

Le renvoi du vote sur la réforme électorale est «une décision très sage» du Premier ministre Pravind Jugnauth, estime le Mauritius Labour Congress. La centrale syndicale s’est exprimée sur certains aspects du projet de loi. Se prononçant notamment contre l’augmentation du nombre de députés et pour le maintien du Best Loser System «jusqu’à ce qu’une alternative raisonnable soit trouvée».

Du reste, «tous les partis politiques encouragent le communalisme». Haniff Peerun, président du Mauritius Labour Congress, de noter qu’aucun parti n’a proposé d’en finir avec la «dynastie politique» et de revoir la nomination à la présidence de la République.Or, il faudrait s’y attaquer en s’assurant qu’il y ait méritocratie et démocratie.

Au gouvernement, Haniff Peerun suggère de ne pas «laisser s’effriter» le «feel good factor» ressenti au lendemain des élections de décembre 2014.

Facebook Comments