[Mise à jour 21/11/ 14] L’ICAC a réagi après la diffusion de cette vidéo. Le communiqué de la Commission Anticorruption peut être consulté ici.

Ce soir, les invités du match sont Ivan Collendavelloo de l’Alliance Lepep et Jack Bizlall de l’Entente pour la démocratie parlementaire. Le sujet qui les a réunis sur le plateau de Radio One et d’ION News : « ICAC 2 ou Serious Fraud Office. Comment le prochain gouvernement combattra-t-il la fraude et la corruption ? »

Car face à la proposition d’un Serious Fraud Office de la part de l’Alliance PTr-MMM, le consensus semble régner à l’effet que la Prevention of Corruption Act (2012) a fait son temps. S’il n’est pas question de révolution, la loi est tout de même appelée à évoluer. Tout comme le public. Car dans le combat contre la fraude et la corruption, éduquer la population aux comportements qui nourrissent ce type d’actes est essentiel.

Note : L’Alliance PTr-MMM étant à l’origine de la proposition du Serious Fraud Office, elle avait été invitée à déléguer un représentant pour le débat d’aujourd’hui face à Ivan Collendavelloo. Malgré un accord de principe donné il y a plus de deux semaines, le bloc rouge-mauve a décliné l’invitation en début de semaine.