Le spectateur, un peu taquin, a assuré l’ambiance dès la première minute du discours d’Anil Gayan. Alors que ce dernier saluait les messieurs et demoiselles et dames présentes, la trublion lui a lancé: « To kontan madam twa ! » Loin de se démonter et en « bon zom », le ministre de la Santé a confirmé l’affirmation du spectateur.

Ravi Rutnah s’est aussi remémoré ses soirées d’étudiants alors qu’il était « zenes » en Angleterre. Les Anglaises ne se pointent pas « en burqua » aux fêtes, a-t-il remarqué. Et de dire son incompréhension que le MMM lui tienne rigueur de photos prises, le montrant avec des jeunes filles en décolleté.