Follow Us On

Slider

Le fax est arrivé à 12h03, du bureau du président de la République. Mais, fausse alerte. Le document n’est pas celui qu’attendent toutes les rédactions du pays. Au lieu de la communication annonçant la démission de Kailash Purryag, qui devrait intervenir aujourd’hui, c’est une lettre de créances que l’on a reçue. Comme on en reçoit souvent toutes les semaines et qui passe le plus souvent inaperçue.

scan0015

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News
Opération délicate en cours aux Casernes centrales

C'est un exercice particulier qui a lieu, en cette mi-journée, aux Casernes centrales. Les forces de l’ordre s’apprêtent à déplacer...

Close