Follow Us On

Slider

Le présumé trafiquant de drogue Jean Serge Alleemudder, aussi dit Jean Tiboute Short (photo), a été interpellé ce jeudi 5 juillet aux côtés de deux de ses concubines par l’Independent Commission against Corruption (ICAC) pour blanchiment. Un des membres fondateurs du gang Démolition aux côtés de son cousin Jimmy Marthe, alias Jimmy Colosso, il est soupçonné d’avoir blanchi de l’argent provenant de ses transactions de stupéfiants à travers plusieurs acquisitions.

L’ICAC reproche à Jean Serge Alleemudder de s’être offert une camionnette Toyota qu’il a payée cash, en décembre 2011, auprès d’un spécialiste de véhicules «reconditioned» opérant dans la capitale. Montant de l’achat : Rs 325 000. Sa concubine Maria Laineza Polimont avait acheté, quelques mois plus tôt, un terrain à Roche-Bois à Rs 400 000 en espèces. Quatre ans plus tard, sa deuxième concubine, Roubina Ramsamy, a payé un lopin de terre pour un même montant à Cassis. Toujours en cash.

Le trio a été inculpé en cour de Port-Louis sous la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act (FIAMLA). Jean Serge Alleemudder a un casier judiciaire chargé pour divers délits de drogue. Il est en détention préventive depuis l’an dernier suite à la saisie de 48,17 grammes d’héroïne estimés à Rs 1 million, de 11,91 grammes de drogue synthétique, d’une fiole de Rivotril et d’une somme de Rs 307 000 dans son garage de Ste-Croix. C’est ce qui aurait poussé le fils d’une femme qu’il fréquente, Marc David Plaiche, à se mettre à son compte.

Originaire de Rodrigues, Marc David Plaiche, qui était un temps actif au sein du gang Démolition, a été interpellé le jeudi 7 juin dernier aux côtés de deux autres Mauriciens à Madagascar avec Rs 560 millions de drogue. Sans emploi officiel, il se pavanait au guidon de sa grosse moto ou au volant de ses multiples voitures de sport. Il ambitionnait de créer son propre gang depuis que Jean Serge Alleemudder et Jimmy Marthe avaient des soucis avec la justice.

Facebook Comments