Follow Us On

Slider

Tout est une question de priorité. L’Assemblée régionale de Rodrigues s’est offerte une voiture électrique au coût de Rs 1,5 million dans le but de conscientiser les habitants sur l’importance de l’énergie verte. Cette Renault Zoe sera utilisée par le responsable de l’éco-village de Rivière-Cocos et a été dévoilée à l’occasion de la Journée mondiale de l’Environnement le mardi 4 juin en présence du Chef Commissaire Serge Clair et du Commissaire d de l’Environnement Richard Payendee.

L’acquisition de ce véhicule, indique Richard Payendee, consiste «à faire comprendre à la population que c’est possible de conduire une voiture électrique à Rodrigues». Il a également saisi l’occasion pour annoncer la mise en œuvre de plusieurs projets en collaboration avec la Commission de l’océan Indien (COI). L’éco-village de Rivière-Cocos, il est à souligner, comprendra l’utilisation d’un vélo électrique, l’installation d’un champ photovoltaïque communautaire, un centre de traitement des eaux usées et la distribution d’ampoules économiques à chaque famille.

Un projet de captage et de purification de l’eau de pluie au coût de Rs 400 000 sera également lancé avec le soutien de la Haute commission de l’Australie. Lors de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement, les élèves de l’école primaire Ste Thérèse de l’Enfant Jésus RCEA ont été informés des effets négatifs de l’utilisation du plastique, y compris des conteneurs en polystyrène, sur l’écosystème marin et terrestre. Richard Payendee a ainsi annoncé l’adoption des règlements en juillet prochain contre les contenants à usage unique.

Il a cependant annoncé que des produits alternatifs seront mis sur le marché, notamment une cuillère, fabriquée avec de la farine, produite par un entrepreneur indien. Le Chef Commissaire a expliqué que le souhait de l’Assemblée régionale est de transformer Rodrigues en île écologique et que Rivière-Cocos sera un exemple tant au niveau local que régionale. Il a invité les enfants à disposer leurs déchets dans des poubelles et à planter les arbres et des fleurs chez eux en évoquant les menaces liées au réchauffement climatique.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in En continu, Main sliders, Slider_Actu
[Vidéo] Bodha n’a pas assimilé qu’il est ministre des Affaires étrangères, dit Bérenger

La diplomatie mauricienne est au plus mal. Alors que Port-Louis doit multiplier ses offensives dans le sillage de la résolution...

Close