En finir avec la maltraitance des chiens. C’est dans cette optique que le mouvement Lari napa enn labri a débuté une campagne en vue de recueillir 1 000 chiots abandonnés d’ici la fin de l’année. Ils seront placés dans leur refuge à La Brasserie. Priscilla Moothien, porte-parole de ce mouvement, explique qu’un calendrier de travail a été établi.

En trois phases, il permettra aussi de recueillir 1 000 chiens malades et âgés d’ici juin à septembre 2019. Et à ouvrir des refuges sur une base régional durant la même période. Linley Moothien, lui, lance un appel à la générosité des Mauriciens pour financer cette initiative.