C’est dans un hindi lu en phonétique et parfois approximatif que sir Anerood Jugnauth (SAJ) a prononcé le discours de clôture de la World Hindi Conference. Devant les délégués, le ministre mentor a insisté sur le fait que le «hindi est l’âme de la culture indienne». Afin de mieux préciser leur association.

Expliquant avoir toujours œuvré pour le développement égal de toutes les langues indiennes quand il a dirigé le gouvernement, SAJ a estimé que le hindi a contribué au développement social, économique et politique de Maurice.