La personne a vidé son bureau hier soir, en attendant une annonce qui devrait intervenir après la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, ce 27 juillet. Le rapport de la commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien juge Paul Lam Shang Leen, est ainsi en passe de faire sa première victime au sein de la majorité gouvernementale.

La ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus, le deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry, le MSM Raouf Gulbul ainsi que l’avocat proche du pouvoir Kailash Trilochun avaient été auditionnés par l’ancien juge et ses deux assesseurs l’année dernière.

Selon nos recoupements, c’est le Premier ministre qui aurait demandé à ce membre de sa majorité de démissionner. Une personne proche du démissionnaire, contactée ce matin, n’a pas nié la nouvelle. Elle nous a indiqué qu’une annonce interviendra cet après-midi et sera suivie par un point de presse de cette personnalité.

Du côté du gouvernement, un ministre que nous avons contacté est resté évasif sur la question. Mais n’a pas nié la nouvelle de la démission. A la cellule de communication du Prime minister’s office, on nous précise que le rapport Lam Shang Leen sera discuté durant la réunion du Conseil des ministres du jour et que Pravind Jugnauth prendra les décisions qui s’impose après discussion avec ses ministres.