C’est à la municipalité de Vacoas/Phoenix que l’Alliance Lepep a démarré sa campagne ce jeudi soir. Pour l’occasion, plusieurs cadres de l’alliance gouvernementale ont fait le déplacement pour marteler un message : rester mobiliser et poursuivre sur la lancée populaire de décembre 2014.

Si Pravind Jugnauth affirme que le Parti travailliste et le MMM sont considérablement affaiblis électoralement, il demande néanmoins aux partisans Lepep d’aller voter en masse le 14 juin. Car, explique le leader du MSM, c’est « l’abstention qui est le principal adversaire » lors des scrutins. Cela ne l’a toutefois pas empêché de lancer quelques piques contre la « traîtrise » de Paul Bérenger envers l’électorat, le Remake ainsi que ses militants. Mais aussi contre ce qu’il qualifie de « numéro d’acteur » de Navin Ramgoolam à la suite des déclarations de l’ancien Premier ministre, mardi dernier.