Bansi s’éloigne de Rodrigues. Et depuis la mi-journée, plus aucun avertissement de cyclone n’est en vigueur sur l’île. A midi, Bansi se situait à environ 240 km à l’est-sud-est de Petit-Gravier. Sa trajectoire vers le sud-est se maintient, à une vitesse accélérée de 20 km/h. Les images satellitaires démontrent que Bansi s’éloigne de Rodrigues et les risques de rafales et de vents cycloniques ont largement diminué.

Toutefois, à cause des bandes nuageuses associées à Bansi, des averses intermittentes continueront d’arroser l’île. Le vent continuera d’une direction du sud-ouest à une vitesse de 40 à 50 km/h, avec des piques à 90 km/h. Les habitants devront donc redoubler d’attention face au risque d’objets volants et de vents de travers, de même que lors des manœuvres en hauteur, prévient la station météorologique de Vacoas.

Les rivières et autre cours d’eau sont en crue et la mer reste démontée, avec des inondations dues aux marées de tempête sur certaines régions de l’île. Les sorties en mer sont strictement déconseillées.

Le ministre Raj Dayal animera, dans quelques instants, un point de presse pour faire état des dispositions prises pour l’après-Bansi à Rodrigues.