C’est Chimunlall Ghoorah, le chef des enquêtes de l’ICAC, qui a répondu à Satyajit Boolell dans un affidavit juré devant la Cour suprême, ce mercredi après-midi. Dans ce document, la Commission anticorruption affirme qu’elle dispose du pouvoir légal d’enquêter sur le Directeur des poursuites publiques et que la Cour suprême ne peut interférer avec ses « statutory powers ».

Lisez aussi l’intégralité des annexes à l’affidavit de l’ICAC.

affidavit ICAC boolell 01

 

affidavit ICAC boolell 02

 

affidavit ICAC boolell 03

 

affidavit ICAC boolell 04

 

affidavit ICAC boolell 05

 

affidavit ICAC boolell 06

 

affidavit ICAC boolell 07

 

affidavit ICAC boolell 08

 

affidavit ICAC boolell 09

 

affidavit ICAC boolell 10

 

affidavit ICAC boolell 11

 

affidavit ICAC boolell 12