La Voice of Hindu (VOH) revient à la charge sur la question de la conversion religieuse. Elle accuse ainsi une « secte » qu’elle estime proche de l’Alliance Lepep de « forcer » ses adeptes à la conversion. Navin Unoop, vice-président de l’organisation, affirme que l’alliance dirigée par sir Anerood Jugnauth (SAJ) bénéficie largement des moyens techniques et financiers de cette église. Avec laquelle un autre membre important de l’Alliance Lepep entretient une relation privilégiée. Cette « proximité » amène, du coup, Navin Unoop à demander à SAJ de préciser sa position sur une éventuelle reconnaissance officielle de la « secte » et de dire s’il est favorable à une loi contre les « conversions forcées ».

Interrogé par ION News sur le soutien de la VOH à l’Alliance Ptr-MMM, Navin Unoop est resté discret sur la question, tout en affirmant que celle-ci se dirige vers une victoire électorale.