La jeune demoiselle ira donc en finale ! Jane Constance s’en est brillamment sortie, avec une maîtrise, une justesse, une chaleur qui a su séduire, à l’unanimité, le jury.  Elle était dans la deuxième équipe à s’affronter, ce 16 octobre, lors de cette unique émission de battles de The Voice Kids – France. Les premiers talents de Patrick Fiori qui s’opposent tout en se portant l’un l’autre.

Moi, je veux vieillir avec toi. Comme l’a fait remarqué le présentateur Nikos, les trois jeunes candidats qui se sont mesurés lors de cette battle « ont toute la vie devant eux ». Ils ont toutefois su donner la pleine mesure de leurs talents sur ce morceau, « lui donner un calibre différent », comme l’espérait Patrick Fiori. Le coach est le petit nouveau de cette saison aux côtés de Jenifer et de Louis Bertignac, qui étaient de la première édition de The Voice Kids – France.

Lors des répétitions, chacun confie ses craintes, ce qu’il aime, ses espoirs. Naomie, la plus groovy des trois, et dont la Mauricienne dira craindre quelque peu la « voix très grave ». Théo, qui pratique le chant lyrique au sein d’une chorale. Et Jane, la Mauricienne aveugle qui « arrive à faire dresser les poils d’une manière incroyable », selon nul autre que Patrick Fiori. Qui, de nouveau ce soir, est ému par la prestation de Jane.

L’adolescente est toutefois un peu fébrile durant les répétitions. Et au moment de s’essayer à la chanson, flanche quelque peu. « Je ne connaissais pas trop les paroles, avoue-t-elle. J’ai oublié. » Qu’à cela ne tienne, elle se remet en selle, épaulée par ses deux camarades qui lui soufflent les paroles. Patrick Fiori l’encourage même à aller chercher plus loin, car elle a « l’air d’avoir des facilités ». Un conseil qui ne laisse pas Jane insensible : « Ça m’a beaucoup touchée. » Et si elle ne le voit pas, en revanche, quand il parle, « j’entends son sourire ». « Je ne peux pas voir son sourire, son visage. Mais j’entends, je ressens. Je sais qu’il est content. »

Une sensibilité qui imprègne également sa voix, comme le soulignera Jenifer, sur ses pieds comme ses deux camarades à la fin de la performance du trio Naomie-Jane-Théo. « La sensibilité un petit peu plus à fleur de peau chez Jane, j’adore cela, s’enthousiasme la coach. Alors Jane pour la suite. » Louis Bertignac retient aussi les « sensations » qu’a provoquées la prestation de Jane.

Pour Patrick Fiori, « les perdants n’existent pas » parmi ce trio. Mais son choix semble presque fait dès les premières notes. On se rappelle le sourire qui lui a fendu le visage lorsque Jane a entamé sa partie de la chanson, juste après « l’admirable » Naomie et Théo le « voltigeur ». Les étoiles dans ses yeux à la regarder et à l’écouter. « Il y a quelque chose autour de toi qui donne un supplément », dit-il à Jane avant de se prononcer sur qui il compte emmener en finale. « C’est déstabilisant. Pour le cœur. Pour l’âme. Pour l’esprit. » Et c’est humblement, tête presque baissée, que Patrick Fiori n’annonce pas son choix mais lance d’une petite voix : « Bravo à tous les trois mais est-ce que Jane, tu veux bien venir avec moi ? »

Il ne faudra pas attendre longtemps pour savoir si c’est la jeune Mauricienne qui sera sacrée à l’issue de l’ultime épreuve de cette deuxième saison. La finale est, en effet, prévue pour vendredi prochain, soit le 23 octobre. « C’est incroyable ! C’est magique ! », confie Jane en coulisses. « C’est un conte de fée, comme j’aime beaucoup les contes de fée, alors j’y crois ! » Et nous avec elle !