Rassemblement spontané, ce lundi matin, au Cap Homard, où est décédé un jeune surfeur réunionnais suite à l’attaque d’un requin. De nombreuses personnes, proches et anonymes, venues rendre hommage à Elio Canestri, 13 ans. Tout comme hier en fin d’après-midi, où elles étaient des centaines sur la plage de Boucan Canot. Pour le jeune homme de 13 ans, mais aussi pour les 6 autres personnes, amateurs de sports de glisse, décédées des suites d’attaques de requins à La Réunion ces quatre dernières années.

hommage a elio canestri2

Champion de surf de La Réunion en 2013, le collégien faisait du bodyboard le matin du dimanche 12 avril, avec six camarades du pôle espoir de l’île sœur, quand il a été attaqué vers 9h par un squale. A une quinzaine de mètres de la plage du spot des Aigrettes. Les secours sont arrivés rapidement, avec notamment l’intervention d’une équipe qui procédait à des relevés de balises sur le passage de requins dans cette région de l’Ouest. Grièvement blessé, Elio Canestri n’a toutefois pas survécu.

elio canestri

Photo (Source : Facebook) : Elio Canestri avait été sacré champion de surf de La Réunion en 2013.

Samedi, des vigies-requins surveillaient l’entraînement de surfeurs sur le spot des Aigrettes. Un dispositif qui n’était pas activé ce dimanche fatidique car l’eau était trouble.

Un dispositif post-attaque a été mis en place dans cette zone où la baignade et les activités nautiques sont interdites jusqu’en février 2016. Les pêches ciblées ont permis la capture d’un requin tigre. Selon médico-légale menée sur la dépouille d’Elio Canestri indique qu’il pourrait avoir été victime d’un requin bouledogue.

Suite à cet incident tragique, la question de la sécurité des baigneurs et amateurs d’activités en mer est plus que jamais présente. La préfecture a rappelé que la baignade et les activités nautiques sont interdites dans une bande de 300 mètres de la plage. Des « zones expérimentales opérationnelles » devraient permettre d’encadrer la pratique d’activités nautiques, dont le surf. « Dans l’attente des ‘zones expérimentales opérationnelles’, soulignent la préfecture, ces activités ne peuvent donc se pratiquer que dans le lagon et en dehors du lagon dans les espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal. »

Le 14 février dernier succombait Talon Bishop, des suites de ses blessures aux dents d’un squale. La jeune femme de 22 ans avait été mordue à quelques mètres du rivage de l’Etang-Salé. La Réunion a connu 16 attaques de requins, dont 7 mortelles, depuis 2011.

Sources : Clicanoo.re, Imaz Presse Réunion – Photos : Imaz Presse Réunion