C’est le plus grand risque environnemental pour la santé. Et, selon un récent rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la pollution de l’air est à l’origine de 7 millions de décès par an, à travers le monde.

Pour le Docteur Maria Neira de l’OMS, les risques sont plus grands que ce qui avait été prédit. « Peu de choses ont plus d’impact sur la santé que la pollution de l’air », dit le Dr Neira. Le constat est accablant. Un décès sur huit serait lié à la pollution, et 80 % des personnes mortes à cause de ce phénomène ont souffert de maladies cardiaques ou d’une attaque. Les autres causes de décès liées à la pollution de l’air : obstruction chronique des voies respiratoires, cancer du poumon.

Fait plus troublant, la pollution de l’air en intérieur provoque plus de morts. L’OMS estime ainsi que les feux d’intérieur – fourneaux et cheminées brûlant du bois, du charbon et autre matériau – ont provoqué 4,3 millions de décès.

Des 3,7 millions de mort liées à la pollution en extérieur, 40 % ont été causés par des maladies cardiovasculaires, 40% à cause d’attaques cardiaques et environ 3 % à cause de troubles respiratoires chez des enfants. « Les faits montrent le besoin d’actions pour nettoyer notre air », déclare Dr Neira.

Source : NBC News – Photo : The Telegraph