Ram Seegobin estime que son mouvement politique doit se ranger du côté de ceux qui réclament la démission de la Présidente de la république. L’animateur de Lalit pense en effet qu’Ameenah Gurib-Fakim, après les révélations sur ses liens avec l’homme d’affaires Alvaro Sobrinho, n’est plus en mesure d’assumer les fonctions de chef de l’Etat.

Seegobin se demande aussi combien de villas de luxe dans les Integrated Resort Schemes ont déjà été acquises par des hommes d’affaires ayant le même profil que Sobrinho. Accusant la politique immobilière de Maurice de permettre à ce type d’hommes d’affaires de s’installer dans le pays.

Face à cette situation, Rajini Lallah juge qu’une interdiction totale doit désormais peser sur les projets IRS, les nouveaux hôtels ainsi que toutes les smart cities ayant une importante composante immobilière. Toutefois, se désole Lindsey Collen, les partis établis ne questionnent pas la politique nationale en matière d’immobilier. Même si, affirme l’animatrice de Lalit, les méfaits de la politique actuelle sont connus.