Follow Us On

Slider

Ils étaient des centaines. Certains des partisans, d’autres franchement hostiles à l’ancien Premier ministre. Dès 16h, ils ont été nombreux à se rendre à la résidence de Navin Ramgoolam à la rue Sir Seewoosagur Ramgoolam à Port-Louis en apprenant son interpellation imminente.

Peu avant  20h, ce vendredi, quand la police a finalement décidé de l’exfiltrer de sa résidence, une importante foule s’était massée à la rue SSR. Ce qui a contraint la police à déployer plusieurs dizaines d’officiers de la Special Supporting Unit ainsi que des véhicules anti-émeute pour gérer le départ de Navin Ramgoolam.

Après avoir perquisitionné sa résidence de la rue SSR, la police aurait dû emmener Ramgoolam à sa résidence principale de Riverwalk pour une nouvelle perquisition. Toutefois, la clé de la voiture de Yousuf Mohamed ayant été égarée, c’est près de deux heures plus tard, et dans une jeep de la police, que Navin Ramgoolam a été directement conduit au Central Criminal Investigation Department aux Casernes centrales. Avant d’être conduit à sa résidence pour l’exercice de perquisition.

A sa sortie de sa résidence de la rue SSR mais aussi à son arrivée aux Casernes centrales, c’est par un sourire crispé que l’ancien Premier ministre a salué ceux présents. Il était à chaque fois escorté par un important dispositif policier.

Facebook Comments