Le géant chinois de la téléphonie mobile a présenté, hier à Maurice, le tout nouveau fleuron de sa gamme. La P8 a été lancée lors de la Huawei Dealers Conference organisée au Flying Dodo, à Bagatelle. Le successeur de l’Ascend P7 mise sur sa caméra et les logiciels qi s’y rapportent pour séduire le public.

La caméra frontale de 8 mégapixels (MP) permet de réaliser des selfies « parfaitement net[s] », indique le communiqué de la compagnie. Le capteur arrière de 13 MP RGBW promet des images de qualité qui se retrouveront améliorées dans des situations de faible luminosité ou de forts contrastes. Niveau vidéo, on pourra filmer la même scène en simultané en contrôlant un maximum de trois P8, grâce au Director’s Mode. Le résultat final : une seule vidéo, avec différents angles, à condition que les autres smartphones soient également des P8.

Le design et les finitions sont soignés, le modèle très agréable en main car très fin et léger (144 g), ce qui permet de le manipuler correctement. L’écran assure  un confort de lecture et un affichage de qualité avec son format de 5,2 pouces et une définition full HD (1920 x 1080 pixels).

La P8 est équipée de la Kirin 930, un octo-core maison fabriqué par sa filiale HiSilicon. Les 16 Go de stockage de départ peuvent être augmentés à 128 GB via une carte MicroSD. La P8 est sous Android, avec une surcouche EMUI.

La version Lite a également été présentée. Entre autres différences avec sa grande sœur : son boîtier en plastique au lieu de l’aluminium, et une caméra frontale de 5 MP.

P8 et P8-Lite seront disponibles « au prix conseillé de Rs 23 990 et [de] Rs 11 999 (tva comprise) », avec une garantie de deux ans, souligne le communiqué de Huawei. Si le premier est en vente chez tous les revendeurs agréés dès aujourd’hui, 31 juillet, le second le sera à partir de la mi-août.