La stratégie nationale sur la sécurité routière a été adoptée aujourd’hui par la Commission nationale que préside sir Anerood Jugnauth. Le Premier ministre, à l’ouverture de la première réunion de cette instance aujourd’hui, a rappelé certains objectifs. Dont celui de réduire le nombre d’accidents mortels sur nos routes de moitié d’ici 2025.

Le Réunionnais Daniel Raymond, Road Safety Coordinator, dit plaider pour un « plan cohérent ». La volonté est là à tous les niveaux, fait-il remarquer. Maurice n’a toutefois pas encore « tous les outils qu’il faut » pour être au même niveau que les 28 pays dotés d’un système de sécurité efficace. Une remise à plat du système est nécessaire, soutient-il. Il reviendra alors aux « autorités politiques de voir s’il faut implémenter ou pas » le permis à points, estime Daniel Raymond, « du moment que toutes les conditions sont réunies ».