Tous les établissements du primaire de la République ont jusqu’au 4 avril pour donner une réponse détaillée à une question simple : « Que feriez-vous avec Rs 200 000 pour améliorer la qualité de vie dans votre école ? » La Mauritius Commercial Bank (MCB) lance ce défi pour la 3e année consécutive dans le cadre de son programme Make a Wish.

Visant à promouvoir le développement durable et l’éveil écologique chez les écoliers ainsi que chez leurs parents et enseignants, le projet de la MCB a attiré une centaine d’écoles participantes lors de ses deux premières éditions. Afin d’en attirer davantage, les règles ont été simplifiées cette année.

Chaque école devra remplir un formulaire de participation dans lequel le projet d’embellissement ou d’amélioration de la qualité de vie en son  sein devra être détaillé. Le dossier devra également comprendre la justification et le devis de chaque investissement que l’établissement compte entreprendre.

Un panel, composé de représentants de la MCB, des ministères de l’Education et de l’Environnement ainsi que d’un psychologue, évaluera chaque projet en se basant notamment sur sa faisabilité, son aspect pédagogique et innovant ainsi que la participation des différents partenaires du milieu scolaire dans le cadre de son élaboration ou de sa mise en oeuvre.

L’école qui remportera les faveurs du jury disposera de Rs 200 000 pour réaliser son « wish ». Les établissements classés deuxième et troisième lors du concours disposeront d’un budget respectif de Rs 100 000 et Rs 50 000. Le Britannia Government School ainsi que l’école Notre Dame de la Visitation avaient remporté les deux premières éditions de Make a Wish.

Photo: Sylvinia Wade et  Deerajwantee Dussaram, respectivement maîtresses d’école de Notre Dame de La Visitation et Britannia Government School, encadrent Jean François Desvaux de Marigny, Deputy Chief Executive Banking de la MCB et Kelvyn Ng, Director of Preprimary and Primary Education.