Mise à jour [ 18/01/14 à 14h] Les médecins légistes ont conclu à une “unnatural sudden death” à l’issue de l’autopsie pratiquée sur la victime. 

C’est une sombre histoire qui s’est terminée en tragédie. Sunanda Pushkar Tharoor, femme du ministre indien de l’Education nationale Shashi Tharoor, a été retrouvée morte vendredi soir dans une chambre d’hôtel de Delhi. Selon les médias indiens, elle se serait suicidée.

Shashi Tharoor, un auteur respecté et francophile convaincu, avait dû démissionner en 2010 suite à un scandale de corruption autour d’une équipe de cricket en Inde. Sunanda Pushkar, sa petite amie à l’époque, avait également été éclaboussée par cette affaire. L’année précédente, Tharoor s’était déplacé à Maurice dans le cadre d’une conférence sur la diaspora indienne.

tweet Sunanda

En ce début d’année, c’est la relation présumée entre l’homme politique indien et une journaliste pakistanaise, Mehr Tarar, qui l’a remis sous les projecteurs. C’est sa femme, elle-même, qui s’est chargée de dénoncer les liens qu’elle estimait trop étroits entre le ministre et la journaliste. Allant jusqu’à dire que Tarar était un agent de renseignement au service des autorités pakistanaises. La journaliste a nié toute relation avec Tharoor.

C’est sur Twitter que Sunanda Pushkar Tharoor a choisi de s’exprimer peu avant sa mort. Expliquant qu’elle avait tout appris de la présumée relation entre son mari et la journaliste en piratant le téléphone de Tharoor.

Triste ironie, c’est toujours sur Twitter que Mehr Tarar a réagi à l’annonce de la nouvelle de la mort de la femme de Sunanda Taroor.

tweet Mehr