La directrice de la Tourism Authority, Khoudijah Maudarbocus-Boodoo (photo), a porté plainte au Central Criminal Investigation Department (CCID) contre Ashraf Ramdin, secrétaire de la General Taxis Owners Union (GTOU). Elle lui reproche ses propos tenus lors d’un entretien accordé à un média en ligne, le mercredi 13 février. Notamment quant au recours à des «panga», des sabres à canne, pour qu’une solution soit trouvée dans le bras de fer opposant les chauffeurs de taxi basés aux abords des hôtels et des tour-opérateurs.

Ashraf Ramdin ne cesse de réclamer l’intervention du gouvernement mauricien pour offrir davantage de privilèges aux chauffeurs de taxi. En 2017, il était parmi ceux qui avaient organisé une opération escargot dans les rues de Port-Louis contre les réceptifs qui transportent des touristes. Récemment, il a aussi manifesté contre l’arrivée d’Uber dans l’île.